Les codecs videos de HTML 5

H.264, WebM, Ogg, trois codecs sont implémentés pour la balise <video>, mais directement sur tous les navigateurs.
En fait les éditeurs de navigateurs ont du mal à s'accorder sur un codec, comme le dit le W3C: Codecs for <video> and <audio>.

Le format vidéo libre Ogg Theora est actuellement reconnu par Firefox, Chrome et Opera.
Il ne l'est pas par Internet Explorer mais peut être ajouté grâce à un codec sur le système. Il y a aussi des plugins pour IE, comme celui de VLC.

WebM est en fait destiné à le supplanter car offrant une meilleure qualité d'image. Il est reconnu par tous les navigateurs mais sur Internet Explorer il est disponible seulement si l'utilisateur installe lui-même le codec sur l'ordinateur.

H.264 est reconnu par IE, Chrome et Safari, il ne l'est pas (directement) par Firefox ni Opera en raison de la licence à payer.

WebM et Ogg ne sont assujettis à aucun brevet contrairement à H.264. En fait Google a conclut un agrément avec les détenteurs de droits de H.264 de sorte que nul ne puisse être poursuivi (aux USA) pour les brevets éventuellement impliqués dans VP8, le format vidéo de WebM.

Même si les parties intéressées (principalement Google, Apple et Mozilla) ne sont pas parvenues à un accord sur le format vidéo standard pour HTML 5, ogg est reconnu par la balise video, et il s'utilise très simplement avec ce code:

<video src="video.ogv"></video>  

Ceci pour un fichier stocké localement sur le site.

L'extension du fichier suffit à identifier le format. Pour utiliser des vidéos sur un site de partage, se sera ce code:

<video src="http://www.youtube.com/video.ogv"></video>

Cela remplace d'autant mieux le code du lecteur flash, que l'on peut utiliser des fonctions supplémentaire avec cette balise. Par exemple:

<video src="video.ogv" width="600" height="400" autoplay >Votre navigateur ne supporte pas la balise video</video>  

Il est toujours possible de placer le code flash à la place du message entre les balises, pour les navigateurs ne supportant pas encore HTML 5. Cela peut être fait de façon dynamique.

Le manuel de Theora fournit d'autres détails sur l'utilisation du format. Theora est du niveau du codec H.263 et est largement dépassé en qualité par les nouveaux formats.

Sites et outils pour Ogg

Ces sites hébergent des vidéos au format Ogg: Dailymotion, Archive.org.

Google est spécialement concerné par le codec associé à la balise video puisqu'il détient la principale plateforme de vidéo, Youtube. Laquelle à une section HTML 5 dans le sous-répertoire /html5/.
Il a donc racheté le codec VP8 à On2 Technologies en 2010 et l'a rendu open source et libre d'usage.

WebM à un conteneur Matroska, comme Theora est celui de Ogg. Pour la balise <audio> le codec se nomme Vorbis.

Des plugins WebM sont disponibles pour IE et Safari, les autres navigateurs n'en ayant pas besoin pas plus que les logiciels comme VLC ou Miro.

Exemple de code:

<video src="video.webm"></video>   

Le format H.264 soutenu par Apple et Microsoft, qui font partie des ayants droit, est très largement utilisé dans le monde de la vidéo.
Mais son utilisation est payante dans la plupart des cas ce qui a resteint son implémentation dans les navigateurs.

On lui trouve un léger avantage sur WebM quand à la qualité de l'image mais cela tiendrait à son implémentation plus qu'au format, et l'implémentation peut s'améliorer avec le temps.

Son successeur H.265 est encombré de brevets qui rendra se popularisation difficile.

Comme alternative à H.265, Cisco, qui avait déjà permis l'utilisation de H.264 sans royalty, a lancé un nouveau codec, avec la participation de spécialistes du codage vidéo et de juristes pour éviter les problèmes de brevets. Thor est totalement gratuit et open source.
Cisco en l'occurence doit utiliser des ressources importantes pour éviter de réutiliser des principes déjà mis en application, ce qui fait s'interroger sur l'utilité réelle des brevets!

© 2008-2015 Xul.fr