Ajax, JavaScript, DOM et CSS sont des standards du Web pour construire des sites et des applications avec HTML 5, un langage d'interface utilisateur graphique.
English. Ajax, JavaScript, DOM and CSS are standards of the Web to build modern sites and applications with HTML 5, a graphical user interface langage.

Tutoriels et démonstrations pour maîtriser les composants des applications modernes basées sur les standards du Web.

  • Le format XML
    Les standards et les outils pour créer et utiliser des documents.
  • Tutoriel XUL
    Apprendre à réaliser une interface avec le langage à balises de Mozilla (requiert XulRunner).
  • RDF
    Introduction au format sémantique.
  • Tutoriel RSS
    Comment créer un flux RSS pour publier les nouveautés d'un site au format courant RSS 2.0.
  • Tutoriel RSS 1.0
    Le format RSS RDF.
  • SVG, graphisme interactif dans les pages web
    Description et outils du vocabulaire XML pour le graphisme vectoriel dans les pages Web.
  • DocBook
    Faut-il choisir DocBook, PDF ou XPS pour les documents techniques?
Nouvelles

Derniers articles...

JavaScript sans callback
Comment éviter le code spaghetti, avec ou sans promise.

Web Worker
Lancer un script en mode asynchrone qui communique avec la page par messages.

Promise
Attendre la fin d'un processus pour effectuer un traitement.

Echanger des données entre une page et les iframes
En utilisant simplement le DOM ou l'API standard WebMessaging, on fait communiquer les iframes.

Tutoriel WebSocket
Comment utiliser l'objet standard avec JavaScript (et Node.js) ou PHP coté serveur.

Tableau en compréhension.
Avec une seule commande, on peut modifier le contenu d'un tableau ou le filtrer pour en obtenir un autre.

Le navigateur en HTML arrive... mais par Microsoft!

Ce n'est finalement pas Mozilla qui va remplacer Xul par HTML, par pour l'instant, mais Microsoft qui offre un navigateur écrit en JavaScript, HTML et CSS et il est open-source, disponible sur GitHub sous le nom JSBrowser.
Le moteur de rendu est réalisé en natif, c'est EdgeHTML qu'utilise le navigateur Edge.
29 août 2015.

Nouvelle architecture pour Firefox en gestation

Après l'expérience de Firefox avec interface HTML 5, Mozilla songe réellement à changer son langage d'interface. Dans un billet du 6 juillet, l'abandon de XUL et XBL est clairement évoqué. Le but est de construire Firefox entièrement avec des technologies du Web, qui disposent de plus de ressource du fait de leur large implantation, au contraire de XUL. Actuellement on ne sait même pas quel interface pourra le remplacer dans Gecko. HTML 5 ou des widgets natifs comme sur Android? Il faudra donc beaucoup de temps avant que cette transition ne se fasse.
Du fait que l'on 'évoque même pas Servo, le nouveau navigateur en développement, il y a des chances qu'il n'existe jamais en temps que tel: ce sera plutôt le nouveau Firefox réécrit dans un autre langage de programmation. Mais c'est pour un futur encore plus lointain.
7 juillet 2015.

Firefox sans XUL?

On reparle de Firefox avec une interface en HTML 5. En fait le navigateur dans ce cas devient une page Web, Firefox.html! Il n'est pas sérieusement question de remplacer le navigateur et donc d'abandonner XUL, il s'agit juste d'une expérimentation par un employé de Mozilla. Mais le projet dont le code est disponible sur GitHub pourrait inspirer les développeurs pour leurs futures interfaces...
Voir le projet Firefox.html sur GitHub.
11 décembre 2014.

Mise à jour 6 janvier 2015. Le projet a été renommé Browser.html et déplacé sur un nouveau dépot. Le lien a été mis à jour.

Le futur d'HTML 5 et après

Le CEO du W3C a donné les grandes lignes de ce qui se prépare, maintenant qu'HTML 5 est devenu une recommandation standard...

HTML 5 est juste le début, l'OS du web est en plein développement...
3 décembre 2014.

Comment Mozilla dépense son argent

Le budget de l'année 2013 vient d'être publié par l'éditeur de Firefox. Ses revenus ont été de 314 millions de dollars dont 85 % proviennent de Google en contrepartie d'être le moteur de recherche du navigateur.
197 millions sont dépensés pour le développement de logiciels: Firefox et son compilateur JavaScript, Firefox OS, les langages de programmation notamment. Apparemment les développeurs sont bien payés.
46 millions sont utilisés pour la promotion de la marque et de ses produits! 30 millions pour les dépenses générales et administratives. Cela lui laisse un bénéfice de 20 millions...
Il faudra attendre 2016 pour savoir ce que rapporte le partenariat avec Yahoo (en 2015), a moins qu'il n'y ait quelques fuites d'ici là...
22 novembre 2014.

Archives 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008

© 2006-2015 Xul.fr