Ajax JavaScript CSS HTML 5 Firefox

Webmaster du Web 2.0

La clé de la porte de la fortune, quand l'on passe pas un site Web, est dans l'innovation technologique, et la somme des techniques nouvelles utilisées pour construire un site Web est désignée par le terme: Web 2.0.

Cette page ou une partie (là où la souris change) peut être étendue ou résumée à la demande.


Sommaire

Qu'est-ce que le Web 2.0

Le terme a été lancé et défini par l'éditeur O'Reilly, pour désigner l'utilisation de technologies qui améliorent la conception des sites Web, permettent un travail collaboratif, créent un réseau social. Les nouveaux outils permettent de se concentrer sur le contenu qui est géré automatiquement. Les application et services Web prennent une part importante dans l'industrie.

De nouvelles sortes d'activités et d'entreprises sont apparues: Skype, EBay, Orkut, Second Life, et ainsi de suite...

Techniques utilisées par le Web 2.0

Ces techniques sont souvent des combinaisons de techniques plus anciennes qui sont combinées pour obtenir des utilisations nouvelles qui changent complètement l'apparence et les fonctions des sites Web, comme la chimie fait des matériaux nouveaux avec de nouvelles combinaisons de molécules.

Ajax

Ajax est constitué de JavaScript, CSS, DOM et l'objet XMLHttpRequest pour une interaction asynchrone. C'est peut-être la composante principale du Web 2.0 puisqu'il permet de construire des applications Web qui ont le comportement des logiciels de bureau.

PHP et langages coté serveur

Les langages coté serveur permettent de transformer les pages web en application et d'utiliser des services web.
PHP est le plus souvent utilisé car c'est le plus simple pour les petites applications. Java et .NET sont des alternatives.

Mashup

Un mashup est une combinaison de bibliothèques de fonction (API) fournies par un ou plusieurs site, pour construire des services nouveaux.
L'exemple le plus connu est la combinaison de Google Maps API avec le catalogue d'une agence immobilière qui permet aux clients de visiter de façon virtuelle un appartement et ses environs. On fait de même avec les restaurants, boutiques, stations d'essence, et autres services. Programmer un mashup ne nécessite que du JavaScript. Plus simplement vous pouvez utiliser Mapbuilder, définir des lieux et générer le code. Voir en ressources pour une liste de mashups.

Techniques collaboratives

Des standards variés ont été définis pour permettre l'échange de données et créer des réseaux sociaux.

RSS

La syndication est un moyen de promouvoir le contenu d'un site web grâce à un fichier XML qui décrit le contenu, fournit un lien sur les pages récentes et qui peut être affiché sur les pages d'autres sites ou par un navigateur.
Cela est utilisé aussi pour créer un réseau social.
Le format OPML a été créé pour échanger sur le web des plans et sert notammment pour une liste de fichiers RSS.
Pour construire le flux de votre site web, vous pouvez utiliser un modèle comme le fichier rss.xml stocké à la racine de ce site, et changer les données. Ou vous pouvez utiliser un générateur. Voir le tutoriel RSS.
Pour afficher un flux RSS, une fonction PHP est suffisante (il y juste deux lignes à inclure dans votre page).

Web sémantique

Le but de ce projet du W3C est de créer des documents étendus avec des informations sur la signification du document. Le document est complété par des meta-données et des informations relationnelles. Cela ajoute au contenu une signification de ce contenu et cette information supplémentaire peut être traitée par l'ordinateur pour faciliter l'échange de données.
Cela consiste en une combinaison de formats tels que XML et RDF.
Une application du Web sémantique, c'est le standard FOAF.

FOAF

Friend Of A Friend. Ami d'un ami. C'est un réseau de personnes virtualisé sur le Web par des documents que l'ordinateur peut traiter.
FOAF est décrit en détails ici.

Sites Web 2.0

CMS

Les sites professionnels utilisent tous maintenant un CMS (Content Management system), un gestionnaire de contenu. Les articles peuvent être tapés en ligne, quelque fois envoyés par e-mail, le système crée les pages et permet de les retrouver. En outre, le CMS permet aux visiteurs d'ajouter des commentaires sur les articles.

Blog

Ce qui est réellement innovant avec les blogs est que non seulement chaque personne peut maintenant jouer le rôle d'auteur ou de journaliste, mais chacune est certaine d'avoir des lecteurs. Le succès de ses écrits dépend de la qualité des pages et de l'utilité des informations qui sont apportées.
Des personnes anonymes peuvent devenir célèbres avec un blog grâce aux blogrolls.

Wikis

Un wiki est un site web qui est rempli par les contributions des visiteurs. Cela peut devenir une encyclopédie complète dédiée à un sujet précis ou universelle.
Un wiki ne nécessite qu'un système de gestion de pages primaire.

Magazines collaboratifs

Sur ces sites web, soit les visiteurs écrivent des articles, soit les webmasters fournissent un résumé d'article sur leur site, ou encore ils fournissent juste un flux RSS. Ces contributions sont modérées par le magazine et souvent les visiteurs peuvent cliquer sur un article pour le promouvoir sur le site.
A titre d'exemples, citons Scopeo et Nuouz.

Réseaux sociaux

La notion de social networking a été largement développée dans l'article Blog et Blogosphère.
C'est un développement autour des blog et un complément pour échanger des vidéos ou du matériel audio. Le site blogsmark.com par exemple, permet aux utilisateurs de désigner les sites qu'ils aiment et ainsi de les promouvoir.

Conclusion

Un site moderne n'est plus dorénavant une somme de pages, mais plutôt une combinaison de techniques. Un webmaster doit être un technicien pour un site innovant, et même si des sites comme xul.fr fournissent des outils et des scripts, il vous faut aussi une technologie nouvelle pour rendre votre site unique... Mais comment créer ce service unique pour atteindre des sommets sans dépenser quoi que ce soit? Si vous avez lu attentivement cet article, vous connaissez la réponse!


Ressources

Les standards W3C

Comment le W3C, qui définit les standards du Web, soutient-il le Web 2.0?
En définissant des protocoles et des formats, pour le Web sémantique, pour HTML et les formulaires, XML et le stockage de données, pour faciliter l'échange de données avec le serveur:

XFN

Foaf

Autres formats

Programmation et mashups

Exemples de sites Web 2.0

© 2007-2012 Xul.fr