HTML 5, Flash ou Silverlight?

Au moment de démarrer la réalisation d'une application Web, le choix se pose et actuellement, trois technologies sont en concurrence:

Laquelle choisir?

Comparaison

Point par point, les avantages et inconvénients de chaque plateforme.

  HTML 5 Flash Silverlight
Formulaire et interface HTML / Tous les objets usuels *.
Validation.
CSS.
Objets de formulaire à construire. Contrôles XAML, prédéfinis.
Propriétés d'apparence.
Surface graphique Balise HTML canvas / JavaScript Tout en vectoriel. Balise XAML canvas / Multi-langages
Vidéo Interface personnalisable.
Codec WebM ou H264.
Plein écran.
Codec WebM et H264.
Plein écran.
Codec WebM et H264.
Offline et persistance Variables locales.
SQLite local.
JavaScript seul.
Cookies géants (LSO).
SQLite dans Air.
Flash player.
Application exécutable OOB (Out of browser).
Compatibilité Navigateur récent. Navigateurs ou Air. Navigateurs + .NET
Outil de développement NetBeans (gratuit) CS5 (payant) Expression Blend (payant)

Conclusion et choix

HTML 5 à l'avantage de la portabilité notamment sur les smartphones. Tous les navigateurs récents le supportent mais il faudra sacrifier les utilisateurs liés à un navigateur ancien par un réseau d'entreprise.
Des plugins tels que Google Chrome Frame pourront cependant faire fonctionner HTML 5 sur ces navigateurs.

Flash est également portable mais le développement requiert un niveau d'expertise supérieur. Il peut s'avérer trop lent sur les smartphones.

Silverlight ne fonctionne totalement que sur Windows. Sur cette plateforme, il permet de réaliser des applications plus élaborées. Mais cet avantage est perdu avec la version Light de .NET sur mobiles.

Voir aussi: XUL vs. HTML 5.

© 2010-2012 Xul.fr